LE FEU ET L’ESPÉRANCE

En novembre les jours raccourcissent et la fraîcheur devient vite froidure. Nous avons tout pour lutter contre le froid et souvent de manière exagérée, nos logements étant surchauffés. L’énergie sert aussi à nous éclairer : nos soirées d’automne ou d’hiver sont aussi longues que nos soirées d’été. Le feu et sa maîtrise par l’homo erectus, un de nos ancêtres il y a environ 500000 ans, ont bouleversé les vies : meilleure nourriture par la cuisson, meilleur confort, meilleure sécurité, le feu éloignant les grands prédateurs, et du temps de gagné le soir pour raconter, se raconter, peut-être jouer. Le langage s’est sans doute développé et diversifié dès cette époque.Le cerveau aussi a pu grossir, et l’intelligence se développer.

Continuer la lecture de « LE FEU ET L’ESPÉRANCE »

LE TEMPS DE L’ESPÉRANCE

L’automne est là, le temps passe. La rentrée est derrière nous, parmi les souvenirs de ce qui est déjà le passé. Tout va si vite, et les feuilles des arbres qui jaunissent et tombent nous rappellent cette réalité dans la nostalgique beauté de leurs couleurs. L’automne : nous passerons cette saison avant de nous engourdir dans la froidure hivernale. Mais le temps qui passe nous propulse vers un avenir incertain, plein de promesses et d’angoisses. Comment suspendre le vol du temps ? Lamartine et bien d’autres se sont posé la question. Coincé entre le passé et le futur, le temps ne s’arrête pas, insaisissable – existe-t-il seulement ?

continuer la lecture

Soyons des veilleurs !

Au début de l’été arrive en Italie un bateau avec 40 migrants. Il fallait bien faire quelque chose pour les malheureux à bord. Aussitôt à quai, la capitaine est arrêtée, puisque les ports italiens sont fermés aux bateaux des ONG qui portent secours aux naufragés venus de Libye. Quelques jours plus tard, un camp de réfugiés est bombardé par l’aviation libyenne… Des dizaines de morts. On en a peu parlé. Un attentat sur le sol européen aurait fait plus de bruit dans les médias : les morts n’ont pas tous la même valeur !

Continuer la lecture de « Soyons des veilleurs ! »

Edito Juillet 2019

Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient ». On plaisante encore sur les sergents recruteurs qui appelaient ainsi les jeunes à s’engager dans l’armée… On pourrai aujourd’hui lancer le même appel pour l’Église.

L’Église ne vit que par ceux qui participent à sa vie. Elle est présente quand on a besoin d’elle : mariage, baptême, décès, visites, formation catéchétique, mouvements scouts, entraide, sans compter les groupes de réflexions sur la Bible, la philosophie, la dogmatique, l’histoire, etc. L’Église, c’est une institution qui offre des moments mis à part pour la méditation, le ressourcement, le culte.

Continuer la lecture de « Edito Juillet 2019 »

Appel aux collaborations « potager » du Centre EPUF de Robinson, réalisation conjointe de notre communauté EPUF et de la communauté adventiste

Voici deux plans réalisés par Sylvette Carrichon.

Elle a planté dans notre potager (voir le plan ci-joint) partiellement aménagé – du côté des Charmilles, devant la « Maisonnette » – plusieurs variétés de tomates (à tuteurer en ce moment) + un pied d’une plante aromatique fort utilisée à Madagascar et deux pieds de courge. Auparavant avaient été plantés des pois et des salades.

Trois autres surfaces d’environ 1 m2 sont prêtes pour des plantations, d’autres devraient être aménagées.Un bac de bois déjà à demi rempli de terre et déchets végétaux peut être à son tour rempli entièrement de terreau et planté (de plantes aromatiques?)

Les plus courageux peuvent continuer à préparer sur le terrain et à ensemencer ou à planter d’autres surfaces d’1m2 pour compléter celles qui existent déjà.Avis aux amateurs de jardinage et aux mains vertes! Faites parler votre imagination et votre talent! 

Renée PIETTRE